01 47 03 15 90

Gratuit / lundi-vendredi 9h-18h

Siège social
11, boulevard Brune
75014 PARIS

Dax Sud-ouest
120, avenue G.Clémenceau
40100 DAX

Guide du Portage salarial 2019

4.5/5 (53 votes)

Vues : 1931

Vous souhaitez devenir Freelance ?

Le Portage salarial est une alternative à la création d’entreprise. Il permet au travailleur indépendant de proposer ses services à des clients en confiant l’intégralité de la gestion administrative à une société de Portage salarial.

Le Portage salarial permet de concilier la liberté de l’entrepreneur avec la protection sociale d’un salarié. Vous pouvez ainsi vous consacrer pleinement à la réalisation de vos prestations et au développement de votre activité professionnelle.

Ce dispositif séduit un nombre croissant de professionnels qui souhaitent une solution simple, rapide et sécurisée pour se lancer en freelance sans les inconvénients de l’entreprise individuelle ou de la création d’une société unipersonnelle.

Dans ce guide, nous allons tenter de répondre à toutes vos questions sur le Portage salarial.

Qu’est-ce que le Portage salarial ?

Le Portage salarial est une alternative à la création d’entreprise, inscrit dans le code du travail (article L 1254-1), qui permet à un professionnel autonome de proposer ses services à ses clients en utilisant les services d’une société de Portage salarial. Cet intermédiaire salarie le « porté », facture ses clients et transforme mensuellement son chiffre d’affaires en salaire.

Définition du Portage salarial

Quels métiers peut-on exercer en Portage salarial ?

Le Portage salarial est ouvert à toute personne qui justifie de la qualification et de l’autonomie lui permettant de rechercher ses clients. Il s’adresse à tous les métiers de service non réglementés.  Sont donc exclus du Portage salarial, les métiers de négoce (achat et vente de marchandises) les professions réglementés nécessitant un agrément ou l’inscription à un ordre professionnel (avocat, médecin, etc.) les métiers de service à la personne (garde d’enfant, ménage, etc.).

Quels sont les contrats en Portage salarial ?

Un contrat commercial de service est signé entre la société de portage salarial et le client du professionnel « porté ». Un contrat de travail (CDI ou CDD) est signé entre la société de portage salarial et le « porté ». Dans un souci de transparence et de bonne pratique, certaines sociétés de Portage salarial font également signer à leurs portés une convention d’adhésion pour fixer le cadre de leur relation de service (calcul de la rémunération, services optionnels proposés).

Quels sont les avantages du Portage salarial ?

Le Portage salarial offre de nombreux avantages au professionnel autonome: une gestion simplifiée, la protection sociale d’un salarié, un salaire minimum versé tous les mois, le remboursement des frais professionnels, un accompagnement et l’accès à un réseau de professionnels autonomes. Pour l’entreprise cliente, le Portage salarial offre un cadre juridique clair sans risque de requalification au titre du délit de marchandage.

Quel salaire en Portage salarial ?

Chaque fin de mois, la société de portage salarial transforme le chiffre d’affaires du « porté » en salaire net après déduction de ses frais de gestion (entre 5% et 10% du chiffre d’affaires HT) et des cotisations patronales et salariales.  Ce salaire net représente environ 50% du montant du chiffre d’affaires hors-taxe du « porté ». La société de Portage salarial doit mettre à la disposition de son salarié porté un compte d’activité détaillant la décomposition de son chiffre d’affaires.

Quelle couverture chômage et quelle retraite en Portage salarial ?

Tout salarié porté peut bénéficier d’indemnités chômage en cas de rupture de son contrat de travail en Portage salarialIl peut également cumuler ses allocations d’aide au retour à l’emploi avec une rémunération en Portage salarial. En tant que salarié porté, vous cotisez aux mêmes caisses de retraite que tout salarié et la société de Portage salarial garantie la validation de vos trimestres de retraite.

Quelle est la différence avec l'intérim et la SSII ?

Le « porté » est autonome dans l’organisation de son travail et reste propriétaire de sa clientèle, même après avoir quitté sa société de Portage salarial. Il définit la nature, les conditions d’exécution, la durée et le prix de ses prestations.

Comment gérer ses missions en Portage salarial ?

Une société de Portage salarial accompagne le « porté » entre ses missions pour prospecter des clients, nouer des partenariats ou se former.

miniature de l'auteur

Cette page a été rédigée par
Hélène Diep, Présidente de Prium Portage
Suivez Hélène sur Twitter chevron droit

étoile Noter
commentaire logo Commenter
étoile Partager