01 47 03 15 90

Gratuit / lundi-vendredi 9h-18h

Siège social
11, boulevard Brune
75014 PARIS

Dax Sud-ouest
120, avenue G.Clémenceau
40100 DAX

Retraite et Portage salarial

0/5 (0 votes)

Vues : 197

Les salariés en Portage salarial cotisent aux mêmes caisses de retraite que tout salarié. La société de Portage salarial garantie ainsi la validation de vos trimestres de retraite.

De nouvelles conditions de départ à la retraite s’appliquent à compter du 1er janvier 2019. En effet, si vous êtes né à compter du 1er janvier 1957 et que votre retraite prend effet à partir de 2019, une minoration ou majoration temporaire pourra modifier le montant de votre retraite complémentaire. On vous explique comment ça marche !

Conditions d’ouverture de vos droits et dispositif de majoration / minoration temporaire

Qui sont les personnes concernées ? 

  • Nées à partir du 1er janvier 1957
  • Justifiant le nombre de trimestres requis pour bénéficier de la retraite de base à taux plein et ayant atteint l’âge légal de 62 ans ou bien ayant effectué une longue carrière et répondant aux critères pour pouvoir bénéficier de la retraite avant l’âge légal de 62 ans

Les personnes non concernées par la réforme sont les personnes ayant atteint un âge minimum compris entre 65 ans et 67 ans (nées avant le 1er janvier 1957).

Comment fonctionne le dispositif de majoration / minoration ?

Vous êtes concerné par le dispositif car vous répondez aux critères suivants : né à partir du 1er janvier 1957, vous avez atteint 62 ans et vous bénéficiez du nombre de trimestres requis pour bénéficier de la retraite de base à taux plein, voici le fonctionnement.

  • Vous partez à la retraite à partir de 2019 et vous avez 62 ans : vous aurez une minoration de votre retraite de 10% pendant 3 ans
  • Vous partez à la retraite à l’âge de 63 ans et vous travaillez un an de plus : vous percevrez 100% de votre retraite
  • Vous partez à la retraite à l’âge de 64 ans et vous travaillez 2 ans de plus : vous aurez une majoration de votre retraite de 10% pendant 1 an
  • Vous partez à la retraite à l’âge de 65 ans et vous travaillez 3 ans de plus : vous aurez une majoration de votre retraite de 20% pendant 1 an
  • Vous partez à la retraite à l’âge de 66 ans et vous travaillez 4 ans de plus : Vous aurez une majoration de votre retraite de 30% pendant 1 an

En tant que salarié en Portage salarial, vous cotisez au régime des salariés du privé qui se compose d’un régime de base, géré par la CNAV, et d’un régime complémentaire, géré depuis 2019 par l’AGIRC-ARRCO. Tous les salariés des entreprises privées y sont affiliées. Voici les étapes pour calculer votre retraite.

Étape 1 : déterminer votre salaire annuel moyen (SAM)

  • Faites la moyenne de vos salaires annuels en prenant les 25 meilleures années de votre carrière. 

Étape 2 : déterminer le nombre de trimestres validés par rapport à votre durée d’assurance requise (de 160 à 172 trimestres). 

  • Cas 1 : Vous avez validé les trimestres requis, vous bénéficiez de la retraite à taux plein

Pension de base = SAM (salaire annuel moyen) x 50%

  • Cas 2 : Vous avez validé moins de trimestres, vous ne bénéficiez pas de la retraite à taux plein

Pension de base = (Salaire annuel moyen x 50 %) x (durée d’assurance validée / durée d’assurance requise) – décote.
Votre pension de base est « proratisée », c’est-à-dire réduite au prorata du nombre de trimestres validés au régime général par rapport à la durée d’assurance requise.
Par exemple, si vous avez validé 150 trimestres alors que vous deviez en valider 165 pour une carrière complète, on multiplie par 150/165 = 90,9 % de pension que vous toucherez.

  • Cas 3 : Vous avez validé plus de trimestres

Pension de base = (Salaire annuel moyen x 50 %) + surcote.
Votre pension de base bénéficie d’une surcote : elle est augmentée de 1,25 % par trimestre validé au-delà de la durée d’assurance requise.

Comment est calculée votre retraite complémentaire ?

Votre retraite complémentaire est calculée en multipliant le nombre de points AGIRC-ARRCO acquis, par la valeur du point au moment de votre départ à la retraite. La décote s’applique dans les mêmes conditions que pour la retraite de base.

Attention : depuis 2019, si vous avez atteint l’âge légal de la retraite (62 ans) et validé le nombre de trimestres pour avoir une retraite à taux plein, il convient d’appliquer la majoration / minoration temporaire sur votre retraite complémentaire. 

Bon à savoir : depuis le 1er juillet 2017, les personnes ayant cotisé à plusieurs régimes de retraite (CNAV, MSA et Sécurité Sociale pour les Indépendants – ex RSI) bénéficient d’une liquidation unique de leurs pensions de retraite. La demande de retraite doit s’effectuer auprès du dernier régime d’affiliation de l’assuré. Lorsqu’un assuré a été affilié en dernier lieu à au moins 2 régimes simultanément, le régime compétent est celui qui prend en charge ses frais de santé (sauf exceptions précisées dans la circulaire de la CNAV du 21 juillet 2017).

Retraite et Portage salarial : quels avantages ?

Le Portage salarial vous fait gagner des trimestres

En portage salarial, vous devenez salarié de la société de portage. À ce titre, vous cotisez à la retraite et vous validez des trimestres. Vous êtes en fin de carrière ? Pas besoin de gérer l’administratif, créer une société. Le portage salarial vous permet de bénéficier des avantages du salarié.

Le Portage salarial vous permet de bénéficier d’une retraite à 100 % ou de bénéficier de la majoration temporaire

Vous avez atteint l’âge légal de la retraite et bénéficiez du taux plein ? Grâce au portage salarial, vous pouvez exercer une activité une année supplémentaire pour ne pas avoir de malus (minoration temporaire) ou plus longtemps pour bénéficier des bonus prévues par le dispositif (majoration de 10 à 30 % pendant 1 an).

Le Portage salarial vous permet de compléter vos revenus

Le portage salarial vous permet de rester en activité pendant votre retraite. Vous pouvez bénéficier du cumul emploi-retraite qui vous permet de reprendre une activité professionnelle et de cumuler les revenus de cette activité avec vos pensions de retraite. Le cumul peut être total ou partiel selon votre situation. Si vous bénéficiez de la retraite à taux plein, vous cumulez intégralement vos pensions de retraite (de base et complémentaire) avec vos revenus en Portage salarial.

miniature de l'auteur

Cette page a été rédigée par
Hélène Diep, Présidente de Prium Portage
Suivez Hélène sur Twitter chevron droit

étoile Noter
commentaire logo Commenter
étoile Partager

Le guide complet pour tout connaître du Portage salarial