Business Analyst ou AMOA en Portage salarial

5/5 (1 votes)

Vues : 414

Mise à jour le 17 juin 2020

OUI, le métier de Business Analyst ou d’AMOA est éligible au Portage salarial.

Le Business Analyst joue un rôle indispensable d’interface entre les différents acteurs d’un projet, entre les services opérationnels et informatiques de l’entreprise, qui ne parlent pas nécessairement le même langage ni ne partagent les mêmes enjeux. Il exerce un métier hybride et varié, un peu chef de projet, il doit être capable de comprendre les besoins métiers, les analyser, les formaliser le plus fidèlement possible dans un cahier des charges ou des spécifications. Ce métier, plébiscité dans le secteur de la banque et de la finance, s’est fortement développé dans d’autres secteurs et devient incontournable face aux enjeux de transformation des Systèmes d’Information des entreprises.

Mug avec inscription

Missions du Business Analyst

Le Business Analyst doit comprendre les besoins de l’entreprise et des équipes opérationnelles

Sa mission est de traduire ces besoins exprimés en solutions techniques et informatique, en prenant en compte les contraintes des métiers. Il doit être doté d’une forte capacité analytique, de prendre un problème pour le découper méthodiquement afin d’identifier les points bloquants et proposer des solutions. 

Une de ses missions est de réunir les différents acteurs d’un projet afin qu’ils aient la même compréhension des besoins, des solutions proposées et de la méthode utilisée pour atteindre les objectifs. Il doit avoir des compétences hybrides, business et IT. 

Il doit être un excellent communiquant car ses interlocuteurs peuvent être variés (développeur, architecte, chef de projet, opérationnel, responsable métier, membre de board…). Sa communication passe notamment par une capacité à formaliser sous forme de présentations, cahier des charges, spécifications notamment pour les équipes informatiques.

Comment devenir Business Analyst

Le Business Analyst est souvent issu d’une formation Bac +5 d’une école d’ingénieur, d’informatique, de commerce ou de finances. 

Les informaticiens commencent comme développeur pour ensuite évoluer vers un rôle de Business Analyst. Les opérationnels issus d’école de commerce ou de finances acquièrent des expériences et compétence sur les Systèmes d’Information et peuvent évoluer vers des postes de Business Analyst.

La rémunération du Business Analyst

La rémunération moyenne d’un Business Analyst est de 42 000 euros brut annuel, allant de 35 000 euros à 61 000 euros.

Le statut du Business Analyst

Si le métier du Business Analyst est internalisé, il est salarié de l’entreprise. Cependant le poste de Business Analyst est généralement occupé  par salarié d’une ESN / SSII et réalise des missions d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage auprès des clients. L’ESN facture ainsi un tarif journalier à ce client et rémunère le consultant. 

Le avantages du Portage salarial pour le Business Analyst

Les consultants qui réalisent des missions de Business Analyst ou d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage possèdent des compétences demandées par de nombreux clients, sociétés de services et cabinets de conseil. 

  • 1er avantage, la rémunération :  pour un même tarif journalier à 500 euros HT, le consultant salarié d’une ESN va percevoir 3 000 euros Net environ et 5 000 euros Net en tant que salarié porté au sein d’une société de portage salarial.
  • 2ème avantage, la liberté : en Portage salarial, le consultant exerce son activité en toute indépendance et choisi ses clients et ses missions, qui ne peuvent être imposées en Portage salarial, contrairement aux ESN.
miniature de l'auteur

Cette page a été rédigée par
Hélène Diep, Présidente de Prium Portage
Suivez Hélène sur Twitter chevron droit

étoile Noter
commentaire logo Commenter
étoile Partager

Vous souhaitez en savoir plus ?