Découvrez les astuces financières pour les freelances

23 octobre 2020

0/5 (0 votes)

Vues : 224

Sur l'écran d'un ordinateur portable allumé, s'affichent les données d'un utilisateur.

Être freelance, c’est une très belle expérience. Vous êtes libre de choisir vos horaires, vos missions, de même que vos clients. Cependant, pour avoir du succès à long terme, vous devez savoir bien gérer l’irrégularité de vos revenus. Et cela n’est pas aussi facile. Souhaitez-vous connaître quelques astuces qui vous permettront d’avoir une meilleure santé financière ? Si oui, alors cet article vous aidera.

Devenir un consultant en portage salarial

À mi-chemin entre le travail indépendant et le salariat, le portage salarial peut être une solution pratique pour avoir une meilleure maîtrise de vos ressources financières en freelancing. En devenant salarié porté, vous avez plus de chances de ne pas manquer de missions. Vous êtes en collaboration avec une société de portage qui vous aide à trouver régulièrement des contrats contre des commissions.

Les experts des secteurs suivants peuvent choisir le portage salarial : le management, le marketing, l’ingénierie, la communication, la logistique, le digital, la gestion des ressources humaines. Si vous tenez véritablement à bénéficier d’une grande liberté tout en monétisant vos compétences, ce statut peut vous convenir.

En tant que consultant en portage salarial, vous bénéficiez également de bien d’autres avantages, notamment :

  • le gain de temps et la facilité dans la gestion de votre activité (c’est la société de portage salarial qui se charge des démarches administratives, juridiques et comptables) ;
  • l’autonomie dans le choix et la gestion de vos clients (c’est vous qui choisissez vos clients, vos missions et négociez vos rémunérations selon votre convenance) ;
  • la sécurité financière (vous êtes inscrit au régime général de la Sécurité sociale et pouvez prétendre aux avantages affiliés, notamment le droit au chômage) ;
  • l’accompagnement personnalisé et l’intégration à un réseau (des formations sont souvent organisées au profit des consultants indépendants pour renforcer leurs compétences)…

De plus, le portage salarial fait de vous un meilleur gestionnaire d’argent. Vous avez le choix entre plusieurs dispositifs (Plan Épargne Entreprise, CESU…) qui vous permettent d’économiser vos revenus et de les investir astucieusement.

Obtenir un microcrédit

Sans ressources financières suffisantes, certains contrats à forte rentabilité peuvent vous échapper. Vous pouvez aussi avoir besoin d’un financement pour l’un de vos projets.

Dans un cas comme dans l’autre, il vous faut emprunter de l’argent rapidement. Mais, il est difficile de compter sur les banques et les institutions traditionnelles. Les démarches peuvent être longues, et les garanties qui vous seront demandées sont difficiles à obtenir en tant que freelance.

Dans un tel contexte, souscrire à un microcrédit rapide et sans justificatif sera souvent la meilleure option. Pour cela, un service comme celui qu’offre Finfrog vous sera plus qu’utile. Finfrog est un intermédiaire en financement participatif qui met à votre disposition, en moins de 48 heures, le montant dont vous avez besoin, entre 100 et 600 euros. Pour ce prêt rapide et sans justificatif, en 24 heures seulement, vous pouvez recevoir les fonds sur votre compte en banque.

Ainsi, vous pouvez faire face plus aisément à une dépense imprévue, un projet à financer, ou un découvert.

Demander des aides publiques

En raison de la Covid-19, de nombreux freelances font face à de sérieux problèmes de trésorerie. Si vous en faites partie, certains dispositifs publics peuvent vous aider dans cette situation particulière.

La Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP) met à la disposition des indépendants, TPE et microentreprises, un fonds de solidarité de 2 milliards d’euros. Par ce dispositif, une aide de 1500 euros vous est octroyée si votre activité enregistre une baisse de revenu de 70 % au moins, ou si vous avez été contraint d’arrêter votre activité (avec un chiffre d’affaires inférieur à 1 million d’euros).

De plus, pour soutenir les entreprises, les aider à emprunter pour se relancer, l’État à travers une enveloppe de 300 milliards garantit tous les prêts bancaires. Vous pouvez donc tenter votre chance auprès des banques.

Un autre dispositif qui peut vous aider, si vous traversez une situation financière compliquée, c’est le report de paiement d’impôts. Si vous êtes un indépendant soumis à l’impôt sur le revenu (IR), vous pouvez demander un report du paiement de l’IR, dans la limite de trois échéances. Comment devez-vous procéder ? Visitez le site impots.gouv.fr, et remplissez le formulaire mis à votre disposition par la DGFiP à cet effet. Pour bénéficier de cet avantage, vous devez effectuer cette formalité avant le 22 de chaque mois.

Que retenir ? Si vous êtes maître de vos revenus, vous serez plus épanoui dans l’activité que vous exercez en free-lance. Le portage salarial, le microcrédit avec un intermédiaire comme Finfrog, et diverses aides publiques peuvent vous aider.

Le prélèvement à la source en Portage salarial 2020
Les nouveaux taux pour les salariés portés
12 conseils pour travailler efficacement
miniature de l'auteur

Cette page a été rédigée par
Finfrog Carla Bonneau,
Suivez Finfrog sur Twitter chevron droit