fbpx
Appelez-nous au 01 47 03 15 90 Du Lundi au Vendredi de 9h à 18h

Pourquoi vous perdez de l’argent en Freelance

Publié le 1 avril 2019

 

En 2018, le nombre d’auto-entrepreneurs a augmenté de 29% par rapport à l’année 2017. Le statut de freelance séduit de plus en plus, et on peut le comprendre : de l’envie de concrétiser des projets personnels ou de la nécessité d’une reconversion professionnelle, les raisons de passer au statut d’indépendant sont nombreuses. Toutefois, on ne maîtrise généralement pas les principes de son fonctionnement, notamment les aspects sociaux et fiscaux.

On vous démontre en 6 points pourquoi vous n’optimisez pas suffisamment vos revenus en devenant freelance.

 

Déduction de vos frais professionnels

Frais de transports, frais de communication, frais de repas, logement professionnel, achat de matériel… Déduire ces frais professionnels est possible lorsque je créé mon entreprise … sauf lorsqu’on est auto-entrepreneur. L’auto-entrepreneur ne peut pas déduire du calcul de son impôt ses charges et frais professionnels d’activité. Ces frais de fonctionnement doivent donc être inclus dans la facturation de l’auto-entrepreneur et micro entrepreneur.

Impossible donc d’optimiser son revenu net, et lorsque l’on débute une nouvelle activité, la note des frais professionnels peut vite devenir salée …

[A NOTER] : Dans la mesure où vous n’êtes pas assujetti à la TVA en tant qu’auto-entrepreneur, assurez-vous de toujours calculer vos frais et charges professionnels en TTC et non en HT. Notez également que vous ne récupérez pas la TVA sur vos achats et ne la surfacturez pas à vos clients.

 

Bénéfice de l’assurance chômage

Tous les salariés cotisent pour l’assurance-chômage, ce droit permet de bénéficier de l’allocation chômage. Financé par Pôle emploi, ce dispositif permet une prise en charge lorsqu’on perd son emploi ou qu’on est en reconversion professionnelle.

Cependant, il faut savoir que le statut d’indépendant ne permet pas de cotiser à l’assurance chômage. Envolée, l’assurance d’avoir un revenu en cas d’imprévu ou lorsque l’on cesse de travailler en freelance ! Vous vous retrouverez sans revenu pendant une période souvent indéterminée.

Les cotisations sociales représentent un grand pourcentage du salaire brut d’un salarié, mais il faut bien se rappeler que c’est un salaire différé. Si vous ne touchez pas cet argent aujourd’hui, vous le toucherez demain ! Votre salaire net sera peut-être plus élevé en freelance, mais sur le long terme, vous perdrez un montant non négligeable. Ne pas pouvoir cotiser à l’assurance-chômage en freelance vous fait finalement perdre de l’argent !

Une perte de temps … et donc d’argent

Quand on se lance en indépendant, on doit forcément passer par la création d’entreprise. Vous dirigerez alors une entreprise individuelle, et pourrez opter soit pour le régime de l’auto-entreprise soit le régime du bénéfice réel à l’impôt sur le revenu. Dans les deux cas, ce sera à vous de vous acquitter des obligations comptables. Mais le temps consacré à la gestion administrative est du temps que vous ne pouvez pas facturer à vos clients. La comptabilité, la gestion, les obligations légales … On estime à deux jours par mois le temps perdu à régler les questions administratives. Faire appel à un expert-comptable est aussi une option, mais cela aura un coût (environ 100€ HT par heure).

En tant que salarié en portage salarial, toute la gestion administrative est assurée par votre société de portage. C’est un poids en moins et surtout une bonne façon d’optimiser son temps !

 

La gestion de votre trésorerie

En tant que fournisseur de services, vous devez tenir compte du délai de règlement de vos clients. Les délais de règlement varient habituellement entre 30 et 60 jours. En début de mission, vous ne percevez généralement aucun revenu durant vos deux premiers mois d’activité.

En tant que salarié en portage salarial, vous bénéficiez d’une stabilité et du confort d’avoir un salaire à la fin de chaque mois. Celui-ci doit, d’après la convention collective du portage salarial, correspondre au minimum conventionnel, soit 14,06 euros par heure déclarée.

De plus, chez PRIUM PORTAGE, nous vous offrons la possibilité d’une avance totale de trésorerie. Vous pouvez ainsi transformer l’intégralité de votre chiffre d’affaires en salaire dès l’émission de la facture à votre client.

Par ailleurs, la fréquence des missions dépend beaucoup de votre secteur d’activité. À la fin d’une mission, il arrive que la période de transition soit longue et que vous ne perceviez plus aucun revenu. En portage salarial, vous pouvez vous appuyer sur un réseau d’indépendants et bénéficier d’un suivi personnalisé pour vous aider à trouver de nouvelles missions.

 

Le traitement fiscal de vos revenus

L’auto-entrepreneur porte directement le montant brut de son chiffre d’affaires sur sa déclaration de revenus. Le bénéfice est calculé par l’administration fiscale en appliquant à ce CA un abattement forfaitaire entre 71 % du CA (activités de vente) et 34 % (bénéficies non commerciaux).

A la différence, le salarié est imposé sur le salaire perçu après déduction de ses charges sociales (patronales et salariales) et frais professionnels (déduits de son compte d’activité). Il bénéficie en outre d’un abattement de 10% sur le revenu ainsi calculé avant d’être imposé.

Or, l’impôt sur le revenu est un impôt progressif. Donc, plus vous augmentez le montant imposable plus votre taux d’imposition sera élevé. L’enjeu est donc de minorer au maximum cette base imposable en étant directement imposé sur le revenu net (après déduction des frais et charges) plutôt que sur le chiffre d’affaires (avant déduction).

 

Dispositifs d’optimisation fiscale

Enfin, en tant que freelance, du fait de votre taille, vous n’avez en général pas accès aux dispositifs d’optimisation fiscale tels que le chèque emploi service universel (CESU), un plan d’épargne entreprise (PEE) ou un plan de retraite complémentaire (PERCO). Si votre société de portage les a mis en place, ces dispositifs se révèlent de puissants outils d’optimisation sociale (minoration de votre taux de charges sociales) et fiscal (revenus déduits de votre assiette d’imposition). PRIUM PORTAGE vous permettra de bénéficier de ces dispositifs en 2019 !

 

Une question à propos du statut de freelance ou du portage salarial ? Nous restons à votre écoute au 0147031590 ou via notre page contact. N’hésitez pas !

Comment trouvez-vous cet article? Cliquez sur une étoile pour le noter!

Note moyenne / 5. Nombre de notes

Auteur: prium
Laisser une réponse

Votre email ne sera pas affiché.
Les champs obligatoires sont identifiés par *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

(36)
(18)
(12)
(7)
(5)
(3)
(2)
(2)
(1)
(1)
(1)

Comment trouvez-vous cet article? Cliquez sur une étoile pour le noter!

Note moyenne / 5. Nombre de notes

Nombre de vues : 788
-->