Comment rédiger une note d’intention ?

11 septembre 2020

5/5 (2 votes)

Vues : 1038

Temps de lecture : 3 minutes

Un bloc note posé devant un ordinateur

La note d’intention est un document rédigé par un cabinet de conseil ou un consultant freelance, à destination d’un client. La note d’intention contient en grande partie la totalité des idées de développement, des actions, et même des méthodes à utiliser pour y parvenir.

Qu’est-ce qu’une note d’intention ?

La note d’intention a pour principal but de communiquer ses intentions et ses idées de développement à un client potentiel. Elle a pour objectif de décrire, de façon synthétique, dans un document concis et clair (10 pages maximum, 5 pages étant l’idéal), la manière dont le consultant propose à son client de résoudre sa problématique.

C’est avant tout un outil commercial destiné à convaincre le client de vous choisir et poser les bases d’une relation professionnelle de confiance. La note d’intention est ainsi l’occasion de poser votre légitimité en faisant état de votre professionnalisme et de votre différence par rapport aux concurrents.

Mais la note d’intention sert surtout à démontrer votre compréhension du besoin qui vous a été exposé et d’exposer la démarche que vous comptez adopter pour y répondre.

La note d’intention est enfin l’ébauche d’un éventuel futur cahier des charges.

Quel est le contenu d’une note d’intention?

Une note d’intention doit contenir plusieurs choses :

  • Le contexte du projet : il s’agit de présenter l’entreprise, les acteurs et parties prenantes.
  • Les enjeux du projet : il s’agit de répondre à la question « pourquoi ce projet est-il envisagé ? ».
  • La définition du projet : il s’agit de présenter la problématique à laquelle on tente de répondre et en quoi la réponse exposée est une solution à cette problématique.
  • Les  méthode: il s’agit de décrire la manière dont on compte s’y prendre, les grandes lignes sans, à ce stade, présenter une feuille de route précise (ce sera l’objet du cahier des charges).
  • Les ressources humaines : La présentation du (ou des) consultant et des compétences nécessaires pour mener à bien le projet.

Les 4 fondamentaux pour réussir sa note d’intention

Il existe 4 fondamentaux qui permettent de réussir sa note d’intention :

Une bonne présentation
Il ne faut pas oublier de soigner la présentation de sa note d’intention. N’hésitez pas à faire une liste de la totalité des informations que vous souhaitez inclure dans cette présentation. Dans cette partie (d’une page ou 500 mots maximum), vous pouvez parler de vos compétences, de vos expériences, de vos réalisations, en gros de tout ce qui vous rend différent des autres consultants de votre secteur ! L’idée ici est de montrer que derrière la note d’intention se cache un homme ou une femme déterminé(e) possédant de nombreuses qualités.

Le client, le cœur de votre argumentation

Il ne faut pas oublier que le client doit être au centre de toute votre stratégie marketing. Votre note d’intention doit montrer que vous avez compris et cerné son projet. Vous en comprenez la problématique et vous êtes donc en mesure d’apporter les solutions les plus adaptées. C’est le moment de montrer que vous maîtrisez aussi bien le contexte du marché de votre client que son environnement concurrentiel.

La clarté et l’efficacité

Votre note d’intention doit être simple, clair, convaincante et accessible à tout le monde. Il faut donc éviter tous les sigles, les autres acronymes et les mots techniques qui pourraient rendre difficile la compréhension. Utilisez des mots simples, des formulations claires et précises et des phrases courtes. N’oubliez pas d’utiliser des connecteurs logiques qui vont permettre la bonne compréhension de votre propos. Si vous êtes forcés d’utiliser un certain vocabulaire n’hésitez pas à joindre un lexique en annexe.

De bonnes références
Comme partout de bonnes références donnent beaucoup plus de poids et de crédibilité à un contenu. La présence de références dans votre note d’intention va produire un bon effet ! N’hésitez donc pas à mentionner :

  • Vos références de consultant (par exemple les missions réussies, les clients satisfaits et vos réalisations)
  • Des résultats de recherches et d’études dans le domaine (ce sont des informations solides et fiables.)
12 conseils pour travailler efficacement
4 conseils pour se présenter en entretien
miniature de l'auteur

Cette page a été rédigée par

Suivez Naomi sur Twitter chevron droit