Logo calendier blanc Prendre rdv
Logo simulateur blanc Simulateur

Portage salarial et micro-entreprise : 5 avantages

⭐   5/5 (2 votes)

👁  1399

⌛ 2 minutes

femme avec collier, les yeux levés au ciel

Le Portage salarial offre certains avantages par rapport à la micro-entreprise. Voici des précisions sur ces différences :

La délégation complète de l’administratif en Portage salarial

C’est l’un des avantages non-négligeable pour le salarié porté. Ce dernier délègue tout l’aspect administratif, juridique et comptable à la société de Portage salarial. Il peut se concentrer pleinement sur son activité sans se soucier des paiements aux URSSAF et autres cotisations sociales gérés par l’auto-entrepreneur.

Une protection renforcée pour le Portage salarial

Le salarié en Portage salarial cotise au même titre que le salarié classique aux différentes caisses : chômage, retraite… Il bénéficie d’une couverture sociale complète (sécurité sociale, mutuelle), de congés payés tout comme du remboursement de ses frais professionnels.

Pas de coût caché en Portage salarial

la commission reversée par l’indépendant à la société de Portage salarial intègre les assurances dont l’assurance responsabilité civile. Dans le cas de la micro-entreprise, il faut que l’indépendant prenne une assurance en supplément engendrant des coûts supplémentaires. Par ailleurs, dans le cas de la création d’une micro-entreprise, l’indépendant doit disposer d’un compte bancaire spécifique à son activité afin de bien différencier son compte professionnel de son compte personnel. Dans le cadre du Portage, l’indépendant a un statut de salarié. Il peut donc recevoir ses revenus directement sur son compte courant.

Le développement d’un réseau en Portage salarial

Dans le cas du Portage salarial, l’indépendant peut bénéficier du réseau de la société de Portage salarial. Il peut échanger avec d’autres indépendants, bénéficier d’aides professionnelles pour lancer un nouveau business… Dans le cas de la micro-entreprise, l’indépendant est souvent seul et peu encadré.

Pas de plafond de chiffre d’affaires en Portage salarial

C’est l’un des inconvénients majeurs de la micro entreprise qui limite le chiffre d’affaires de l’indépendant à 33100€ pour une activité de service. Au-delà de ce seuil, l’indépendant bascule systématiquement en entreprise individuelle, entraînant des cotisations nettement plus élevés. En Portage salarial, le problème ne se pose pas puisqu’il n’y a pas de plafond de chiffre d’affaires.

 

4 septembre 2017

miniature de l'auteur

Cette page a été rédigée par

Suivez Hélène sur Twitter ou Linkedin