Le plafond des titres restaurant passe à 38 euros !

12 juin 2020

5/5 (4 votes)

Vues : 257

Table de restaurant avec un seul couvert et la carte des menus

Suite à la crise sanitaire et ses conséquences économiques, le gouvernement a décidé le 14 mai dernier de relever le plafond de dépense des tickets restaurant, passant de 19 à 38 euros par jour. Annoncé initialement pour le 2 juin dernier au moment de la réouverture des terrasses des bars et restaurants, le décret est enfin entré en vigueur.

Par cette mesure, le gouvernement vise un double objectif : venir en aide au secteur de la restauration et faciliter la dépense de titres restaurant accumulés durant le confinement par quelques 4 millions de bénéficiaires.

Un plafond des tickets restaurant sous conditions

Au quotidien, le plafond reste à 19 euros par jour pour les achats de biens alimentaires (en dehors de la restauration).

Une autorisation étendue aux week-ends et jours fériés

Pour les week-ends et jours fériés, la dépense dans les cafés et restaurant est désormais autorisée. Pour les autres dépenses alimentaires, cette autorisation continue à dépendre de la convention établie entre l’entreprise et la société émettrice de titres restaurants (ce qui est le cas de Prium Portage).

Les cartes titres restaurant

Les émetteurs de cartes restaurant, à l’exemple de la start-up Swile (ex Lunchr), ont déjà appliqué dans leur système les conditions du décret.

Une mesure limitée dans le temps

Le doublement du plafond des titres restaurant n’est pas illimité dans le temps. Le plafond de 38 euros par jour est prévue pour rester en vigueur jusqu’à la fin de l’année 2020. Pour l’année 2021, l’éventuelle reconduite de cette mesure dépendra de la conjoncture économique.

miniature de l'auteur

Cette page a été rédigée par
Wai Perceval,
Suivez Wai sur Twitter chevron droit