Résultats du sondage : Le freelancing en 2020

12 novembre 2020

5/5 (1 votes)

Vues : 94

Image de points d'interrogration de différentes couleurs. Par-dessus, le mot "Résultats" à l'intérieur d'un rectangle orange.

Dans le cadre de notre étude sur le freelancing en 2020, vous êtes nombreux à avoir répondu à nos questions et nous vous en remercions.

 

Êtes-vous freelance par choix ou par contrainte ?

Sans grande surprise, une écrasante majorité (87%) d’entre vous se sont lancés en freelance par choix.

Pie charte à la question "Le freelancing par choix ou par contrainte"

 

Avez-vous exercé en statut de salarié classique (hors Portage Salarial) avant de devenir Freelance ?

Se lancer en freelance, c’est généralement faire le choix de l’indépendance après avoir connu le salariat. Vous êtes ainsi 96 % à avoir été salarié (hors portage salarial) avant de devenir freelance.

Pie chart à la question "Avez-vous exercé en statut de salarié classique (hors Portage Salarial) avant de devenir Freelance ?"

 

Où travaillez-vous ?

En freelancing, vous réalisez vos missions depuis votre domicile ou dans les locaux de votre client. La proportion est identique (30%) entre ceux qui déclarent travailler principalement depuis leur domicile et ceux qui déclarent travailler principalement chez leur client . Ce sondage relève également que 40% des freelances partagent leur temps entre leur domicile et le site de leur client. C’est le signe d’une évolution dans notre relation au travail vers une forme plus nomade qui n’attache plus nécessairement un travail à une localisation spécifique.

 

Souhaitez-vous redevenir salarié à temps plein ?

La liberté de l’indépendant est l’une des principales motivations qui poussent de nombreux professionnels à se lancer en freelance. Il est alors rare de vouloir redevenir un salarié “classique” soumis au lien de subordination d’un employeur. Vous êtes ainsi logiquement 82% à ne pas vouloir redevenir salarié à temps plein.

Pie charte à la question "Souhaitez-vous redevenir salarié à temps plein ?"

 

Trouvez-vous que le freelancing est suffisamment pris en considération dans le débat politique et économique ?

Vous restez très largement majoritaire (83%) à penser que le freelancing n’est pas du tout ou pas suffisamment pris en considération dans le débat politique et économique en France.

Pie chart à la question "Trouvez vous que le freelancing est suffisamment pris en considération dans le débat politique et économique ?"

 

miniature de l'auteur

Cette page a été rédigée par
Andrea Loayza,
Suivez Andrea sur Twitter chevron droit