01 47 03 15 90

Gratuit / lundi-vendredi 9h-18h

Siège social
11, boulevard Brune
75014 PARIS

Dax Sud-ouest
120, avenue G.Clémenceau
40100 DAX

CDI ou CDD en Portage salarial ?

0/5 (0 votes)

Vues : 116

En Portage salarial, vous signez un contrat à durée déterminée (CDD) ou un contrat à durée indéterminée (CDI) prévu par la convention collective du Portage salarial. Mais lequel choisir ? Le CDI ou le CDD en Portage salarial doivent être adaptés à votre profil de consultant, votre souhait personnel et les modalités d’exécution de votre mission en Portage salarial. Pour faire votre choix, on vous explique les points communs et les différences entre ces deux types de contrats.

homme avec une bulle "CDI ??? CDD"

Les règles communes aux CDI et CDD en Portage salarial

Qu’il soit à durée déterminée ou à durée indéterminée, certaines règles sont communes aux deux types de contrats :

    • Il doit posséder la mention « Contrat de travail en Portage salarial »
    • Il doit indiquer les modalités de calcul et de versement de votre salaire 
    • Il doit indiquer la durée de votre période d’essai
    • Il doit indiquer les noms et adresse de la caisse de retraite complémentaire 
    • Il doit indiquer lorganisme de prévoyance dont relève l’entreprise de portage salarial
    • Il doit indiquer le garant financier de la société de portage salarial

La société de Portage salarial n’est pas tenue de vous trouver des missions. Vous restez autonome dans la prospection de vos clients. Vous bénéficiez du droit à la formation comme tout salarié.

Les conditions de rupture sont celles prévues par le code du travail (fin de période d’essai, rupture conventionnelle, licenciement, démission).

Le CDD en Portage salarial

Comme un CDD classique, le CDD en Portage salarial ne peut pas excéder 18 mois et est renouvelable 2 fois. Cependant, la date de fin du CDD peut être reportée pour atteindre 21 mois maximum (par accord entre la société de portage salarial et le salarié porté), le temps que vous trouviez de nouveaux clients. 

Au-delà, le CDD prend fin et ne peut pas être renouvelé, vous devrez alors obligatoirement basculer sur un CDI en Portage salarial. Le CDD en Portage salarial suit en cela la règle du CDD classique. Il est néanmoins possible de signer un nouveau CDD en Portage salarial si vous respectez un certain délai dit “délai de carence” (les compteurs en termes de nombre de renouvellements ou de durées maximales sont alors remis à zéro).

La durée du délai de carence dépend de la durée du contrat de travail :

    • Si le CDD en Portage salarial est inférieur à 14 jours, la durée du délai de carence est de la moitié de la durée du contrat de travail, renouvellement inclus,
    • Si le CDD en Portage salarial est égal ou supérieur à 14 jours, le délai de carence correspond au tiers de la durée du contrat de travail, renouvellement inclus.

Comme un CDD classique, le CDD en Portage salarial prévoit une prime de précarité égale à 10% du salaire brut. Cette prime doit vous être versée au terme de votre contrat. Elle est provisionnée par la société de Portage salarial sous la forme d’une réserve financière

Les congés payés sont payées à la fin du CDD sous la forme d’une indemnité de congés correspondant à 10% de votre salaire brut.

Contrairement à un CDD classique, le CDD en Portage salarial doit préciser les modalités d’exécution de votre mission : nature et durée de la prestation ainsi que l’identité du client.

Le CDD en Portage salarial est généralement utilisé pour réaliser une mission précise avec une durée précise chez un seul client.  Si vous avez plusieurs clients ou ne connaissez pas la date de fin de vos missions, la société de Portage salarial privilégiera le CDI. Chez Prium Portage, 90 % de nos salariés portés sont en CDI contre 10 % en CDD. Ce choix est dicté par le contexte de la mission et le souhait du salarié porté.

Le CDI en Portage salarial

Le CDI en Portage salarial doit être privilégié si la relation avec votre société de Portage salarial s’inscrit sur le long terme : soit que vous ayez plusieurs clients, soit que votre mission fait l’objet de renouvellements successifs. 

Toutefois, la convention collective du Portage salarial impose qu’une mission chez un même client ne peut pas excéder 3 ans en Portage salarial. 

Le CDI en Portage salarial est plus flexible que le CDD car il n’impose pas de terme précis. Lorsque vous souhaitez mettre fin au CDI, deux modes de rupture sont généralement utilisés :

    • La fin de période d’essai si vous êtes toujours en période d’essai
    • La rupture conventionnelle si vous avez dépassé votre période d’essai.

Dans les deux cas, il vous sera possible de faire valoir vos droits au chômage.

Si vous quittez la société de Portage salarial pour un contrat de travail en salarié, vous n’avez pas besoin de faire valoir vos droits au chômage, vous pourrez donc opter pour une démission.

miniature de l'auteur

Cette page a été rédigée par
Vincent Ribaudo, Directeur général de Prium Portage
Suivez Vincent sur Twitter chevron droit

étoile Noter
commentaire logo Commenter
étoile Partager

Toutes les réponses à vos questions sur le Portage salarial