Qu'est-ce qu'un Manager de transition ? Définition, type de missions, statuts

5/5 (5 votes)

Vues : 382

Mise à jour le 17 juin 2020

Le métier de management de transition est apparu à la fin des années 80 en France et connait une forte croissance, de l’ordre de 20% à 25% chaque année, selon la FnMT (Fédération nationale du Management de Transition). Le métier de manager de transition est apparu dans les années 1970 au Pays-Bas sous le nom anglais d’Interim Executive Management et s’est développé au Royaume-Uni, en Allemagne puis au États-Unis. En France, il se développement fortement depuis les années 2000 et atteint un chiffre d’affaires estimé à 300 millions d’euros en 2017.

Qu’est-ce qu’un manager de transition ? Pourquoi un tel engouement ? Sous quel statut le manager de transition exerce-t-il ses missions ? Faisons un zoom sur ce métier qui pourrait bien devenir la norme dans les prochaines années !

Mug avec inscription

Qu'est-ce qu'un manager de transition ?

Le manager de transition est un ou une professionnelle qui possède une expérience significative sur des fonctions de Top et de Middle Management en entreprise et qui décide d’exercer son métier sous forme de mission. Il intervient dans des entreprises pour une durée déterminée, généralement entre 4 et 18 mois, et les aide à mener à bien des projets cruciaux telles qu’une restructuration, une réorganisation, une internationalisation, une transformation digitale ou une mise en place d’une nouvelle stratégie…

Les managers de transition occupent temporairement les postes suivants :

  • Directeur Générale
  • Directeur des Ressources Humaines
  • Directeur Administratif et Financier
  • Directeur Supply Chain
  • Directeur des Systèmes d’Information
  • Directeur des achats.

Pourquoi les entreprises ont recours au manager de transition ?

De plus en plus plébiscité par les entreprises en France, le manager de transition devient un vecteur de transformation et d’accélération de la performance. L’entreprise bénéficie ainsi d’un profil de haut niveau, immédiatement opérationnelle, pour une durée limitée dans le temps. Le manager de transition est recruté pour mener à bien un projet spécifique, son approche est orientée sur ses résultats et c’est ce qui attire les entreprises ! Le manager utilise ses différentes expériences pour proposer un regard extérieur et proposer des solutions innovantes.

Initialement utilisé lors de situations des crises, les entreprises n’hésitent plus à faire appel aux managers de transition pour être accompagné lors de phase de croissance et de développement d’activité. Ils sont sollicités par toute taille d’entreprise, allant de la start-up à la PME jusqu’au grand groupe.

Quelles sont les missions proposées au manager de transition ?

D’après la FnMT, les missions de « management relais », c’est-à-dire un remplacement temporaire d’une ressource, représentent 31% des missions réalisées en 2019. 28% des missions concernent la conduite de projet et 24% la gestion du changement. Seules 14% des missions sont réalisées dans le cadre de crise, retournement ou redressement des sociétés.

Répartition des missions de management de transition

Les missions de management de transition sont réalisées principalement dans le secteur de l’industrie (près de 57% au premier trimestre 2019), des services et de la distribution.

Les ETI (au moins 250 salariés et plus de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires) sont les plus consommatrices de manager de transition, avec une hausse de près de 40% entre 2017 et 2019 et représentent environ 45% des missions. Suivent les PME (17% des missions), Grandes Entreprises Françaises (15% des missions), Groupes internationaux (13%) et le secteur non marchand (10%).

Près de 43% des clients ont fait appel à ce type de profil la première fois en 2019, c’est un métier qui se démocratise !

Le manager de transition, un métier d’avenir ?

Auparavant, le métier était pourvu par des directeurs en fin de carrière qui n’avaient pas d’autre choix que de proposer leurs compétences sous forme de mission. Le management de transition a évolué ces dernières années et n’est plus subi comme un accident ou une fin de carrière, mais souhaité. En effet, ils choisissent ce métier car ils n’ont plus envie d’être dans une gestion de carrière avec des enjeux politiques qui peuvent être complexes et sont à la recherche de sens, de liberté et de richesse par la diversité des missions.

Pour les entreprises, faire appel à un manager de transition c’est la certitude d’avoir un profil à haute valeur ajoutée qui va tout mettre en œuvre pour réaliser sa mission et atteindre ses objectifs sans aucune démarche carriériste. Son statut particulier au sein de l’entreprise lui permet ainsi de mobilier plus facilement les équipes en interne et sa légitimité est procurée par ses anciennes fonctions de directeur.

Les changements de ce métier de ces dernières années tendent à affirmer que le management de transition se standardise. Tout d’abord, les missions réalisées dans le management de transition ne sont plus majoritairement dans le cadre de gestion de crise ou de redressement d’une entreprise mais des missions de transformation. Les missions se rallongent et celles de plus de 12 mois sont de plus en plus nombreuses. Enfin, le secteur se rajeunit, la proportion des 45-50 ans est celle qui augmente le plus et la majorité des missions sont occupées par des professionnels ayant moins de 3 années d’expérience en management de transition. En France, le métier commence à faire une place aux femmes, même si plus de 80% des missions sont encore réalisées par des hommes.

Sous quel statut exercer le métier de manager de transition ?

Le manager de transition peut exercer ses missions sous différents statuts. Il peut être salarié en CDD chez le client, être salarié au sein d’une entreprise de Management de Transition, exercer en tant qu’indépendant avec son entreprise individuelle ou en société unipersonnelle telle que la SASU ou l’EURL ou utiliser le dispositif du Portage salarial.

40% des managers de transition utilisent le portage salarial

Le Portage salarial, un dispositif idéal pour le Manager de transition

Les managers de transition sont de plus en plus séduits par le dispositif du Portage salarial car il apporte la flexibilité, la simplicité et la sécurité demandées par ces professionnels de haut vol.

Le Portage salarial repose sur une relation tripartite, cela signifie que le manager de transition devient salarié de la société de portage et cette dernière contractualise avec les clients du manager de transition, qui peuvent être des EMT ou des clients finaux.

Fonctionnement du portage salarial avec les relations entre le consultant, le client et la société de portage salarial

Les avantages de ce dispositif sont nombreux. Tout d’abord, le portage salarial est simple dans la mise en œuvre et allège le travailleur de toute la paperasse d’une gestion d’une entreprise. Le manager peut réaliser ses missions sans avoir à créer de société et c’est la société de portage qui se charge de toute la gestion administrative (contractualisation, gestion, facturation, déclarations sociales et fiscales, bulletin de salaires, frais professionnels…).

Le manager de transition bénéficie d’une sécurité juridique et sociale. Il signe un contrat de travail avec la société de portage qui lui permet de bénéficier de tous les avantages du statut de salarié : régime général de la sécurité sociale, prévoyance, mutuelle d’entreprise, cotisation à la retraite de base et au régime complémentaire, congés payés, assurance chômage. Son activité est également protégée par l’assurance responsabilité civile et professionnelle souscrite par la société de portage.

Avec le portage salarial, le manager de transition se concentre sur la réalisation de ses missions en s’appuyant sur une équipe qui lui apporte conseil, support et expertise dans la gestion de son chiffre d’affaires.

Prium Portage s’est spécialisé dans l’accompagnement des managers de transition et propose des services sur-mesures dédiés pour ces profils, notamment par la mise en place de dispositifs d’épargne et d’optimisation. Notre réactivité, la qualité de nos services et nos valeurs éthiques et de transparence vous garantit d’avoir un partenaire fiable et de confiance ! N’hésitez pas à demander une simulation !

 

miniature de l'auteur

Cette page a été rédigée par
Hélène Diep, Présidente de Prium Portage
Suivez Hélène sur Twitter chevron droit

étoile Noter
commentaire logo Commenter
étoile Partager

Vous souhaitez en savoir plus ?