Logo calendier blanc Prendre rdv
Logo simulateur blanc Simulateur

La formation professionnelle en portage salarial

⭐   5/5 (1 votes)

👁  2502

⌛ 2 minutes

La formation professionnelle est un atout essentiel pour le consultant en portage salarial. Elle lui offre la possibilité de s’améliorer dans son domaine de spécialité pour évoluer et prétendre à des tarifs plus élevés.

Un point sur l’accès a la formation pour les salariés

Le consultant en portage salarial, comme tous les salariés du régime général, accumule des droits grâce à la transformation de ses honoraires en salaires. Cela va lui permettre de cotiser au fond de la formation professionnelle. Avant janvier 2015, c’est-à-dire avant la réforme de la formation professionnelle, le consultant créait un capital DIF (Droit individuel à la formation). Depuis 2015, ces droits sont versés dans un compte personnel de formation, le CPF.

Pour capitaliser un maximum de droit par an, le consultant doit avoir au moins 4 mois d’ancienneté à temps plein dans une société. Cela correspond à 20h par an et cumulables pendant 6 ans pour un maximum de 120 heures. Si cela n’est pas possible le consultant peut déposer une demande au FONGECIF, pour avoir recours au CIF (le congé individuel de formation). Il devra faire un dossier différent selon qu’il est en CDD ou en CDI. Enfin l’employeur a le droit de refuser de signer l’autorisation d’absence.

La formation professionnelle en portage salarial

Pour un salarié porté, son capital CPF sera constitué en notant le temps travaillé déclarer sur sa fiche de paie. S’il n’a pas d’employeur, le salarié porté ne pourra pas cumuler son capital. Le salarié porté qui souhaite rentrer en formation en lien avec son activité devra émettre un souhait à son entreprise de portage salarial. Elle étudiera alors les possibilités de financements.

Certaines entreprises de portage salarial peuvent avoir mis en place un parcours de formation dans le cadre de sa GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences). Le salarié porté pourra utiliser ses droits pour faire des formations professionnelles ou avoir de nouvelles qualifications.

Financer sur ses propres fonds les formations professionnelles

Pour défiscaliser des honoraires, le salarié porté peut financer sa formation avec ses propres financements. En effet, les factures de l’organisme de formation pourront être payées par le compte financier du salarié. Le choix de la formation et de la structure est de leur responsabilité. Il convient donc de se renseigner auprès de son entreprise de portage salarial pour être conseillé en amont. Elle pourra les conseiller sur les organismes habilités à exercer des formations (toujours regarder le n° de formateur et ses accréditations) et quelles sont les actions de qualification les plus utiles pour les salariés portés.

L’opportunité de la formation professionnelle pour les EPS

Face aux nombreux changements dans le monde du travail, les entreprises de portage salarial doivent s’adapter pour créer des conditions optimales pour les salariés portés qui les rejoignent.

En plus, des différents services proposés habituellement, la formation professionnelle devient un critère de sélection pour de nombreux indépendants. Les entreprises de portage salarial doivent donc considérer les avantages que permet la formation. En effet, lorsqu’une société de portage salarial pousse ses salariés portés à se former, à s’améliorer et à se développer c’est signe qu’elle s’intéresse aux besoins stratégiques de ses salariés, qu’elle est prête à investir dans leurs talents et enfin qu’elle leur donne l’opportunité d’avoir une évolution professionnelle.

 

25 janvier 2018

Catégorie(s) : Formations

miniature de l'auteur

Cette page a été rédigée par

Suivez Vincent sur Twitter ou Linkedin